Pregnant woman shopping

Top 6 des articles de puériculture que j’aurais voulu acheter

Il existe tant d’articles de puériculture qu’on ne peut jamais tous les acheter. Les raisons sont diverses : vivre dans un petit appartement, avoir un budget serré, posséder un objet similaire ou bien encore entendre parler trop tard d’un produit qui nous aurait pourtant été bien utile. Voici le top 6 des articles de puériculture que j’aurais voulu acheter pour Bébé Chou.

Article 1 : le porte-sucettes Asleep de Bbnove

Comme je vous l’expliquais dans cet article, Bébé Chou est un adepte de la tototte depuis notre sortie de la maternité. Bien des nuits, elle lui a permis de se rendormir rapidement après la tétée. Mais j’ai aussi connu des nuits où Tototte restait introuvable dans le lit, cette coquine s’étant logée sous le lit. Il fallait alors allumer plusieurs lumières pour chercher les tétines stérilisées dans la cuisine. Le porte-sucettes Asleep de Bbnove m’aurait été d’une grande utilité à cette époque. Fixé aux barreaux du lit de Bébé, il permet de constituer une réserve de tétines pour la nuit. Bébé Chou dormant avec une veilleuse, je n’aurais pas eu besoin d’allumer les lumières du plafond pour trouver une tétine propre. Malheureusement, j’ai eu connaissance de ce produit il y a quelques semaines seulement. Maintenant, à bientôt 11 mois, Bébé Chou sait remettre sa sucette tout seul, y compris la nuit, d’autant plus que ses tétines MAM sont phosphorescentes.

Article 2 : le bavoir Collerette

La marque Collerette commercialise des bavoirs pour adultes. La maman ou le papa place ce bavoir très doux autour de son cou avant de donner le biberon à son bébé. Il se boutonne sur le devant ce qui le maintient bien en place. Au moment du rot, le bavoir est là pour accueillir d’éventuels reflux. Une fois encore, j’ai entendu parler de ce produit trop tard. Bébé Chou régurgitait énormément avant de commencer la diversification alimentaire. Plus d’une fois, j’ai dû me changer après la tétée, cherchant désespérément quelques chose à me mettre. En effet, ayant mis quelques mois à perdre mes kilos de grossesse, je ne me sentais à l’aise que dans très peu de vêtements. Cette collerette m’aurait donc été d’un grand secours.

Article 3 : le transat Up&Down de Beaba

Comme je vous l’ai expliqué dans un précédent article, nous habitons dans un petit appartement. Nous avons donc dû faire des choix au moment de nous équiper pour l’arrivée de Bébé Chou. Toutefois, si j’avais dû acheter un transat pour Bébé Chou, j’aurais pris celui-ci. Le transat Up&Down de Beaba est réglable en hauteur ce qui évite aux parents de se faire mal au dos en se baissant pour déposer Bébé ou le prendre dans les bras. Son dossier peut être incliné de trois façons. Ce transat permet aussi de bercer Bébé grâce à son système de bascule. Il est possible de lui ajouter une arche pour éveiller Bébé entre ses siestes.

Article 4 : les biberons Mimijumi

Les biberons Mimijumi sont anti-coliques et anti-régurgitations. De plus, grâce à leurs tétines imitant la forme du sein, ils sont réputés pour faciliter le sevrage. Ils ne contiennent pas de Bisphénol A (BPA) et ne se composent que du corps du biberon, d’une tétine et d’un capuchon. Ces biberons, composés d’une base anti-dérapante, peuvent être fermés d’une seule main. Pratique lorsqu’on a Bébé dans les bras. Voici une présentation de ces biberons en vidéo :

Lorsque j’ai découvert les biberons Mimijumi, je n’avais pas encore commencé l’allaitement mixte. Cependant, depuis l’âge d’un mois, Bébé Chou buvait, de temps en temps, des biberons de lait maternel sans montrer la moindre réticence. Satisfaite de mes biberons Avent, je n’ai pas jugé nécessaire l’achat de biberons Mimijumi, dont le coût me paraissait relativement élevé.

Article 5 : la ceinture à langer Obidoo

Passées les premières semaines, Bébé commence à bouger ses bras et ses jambes et à vouloir se mettre sur le ventre sur son matelas à langer. Il faut alors redoubler de vigilance. La ceinture à langer Obidoo, dont on a récemment entendu parler dans Les Maternelles, permet aux parents de changer sereinement leur enfant. Elle se compose de 2 parties : la plus longue se fixe autour de la table et du matelas à langer, tandis que la plus courte se ferme autour de la taille de Bébé. Voici une démonstration en vidéo :

Malheureusement, cette ceinture n’est pas adaptée pour ma table à langer.

Article 6 : la chaise-haute OVO de Micuna

Lorsque je suis tombée sur cette chaise-haute dans un magasin de puériculture, ses pieds en bois et son côté design m’ont tout de suite plu. Cette chaise-haute évolutive, qui se transforme ensuite en siège pour enfant, est composée d’un harnais et d’une tablette amovible. Une tablette amovible est un vrai plus, selon moi, au moment d’installer Bébé. Si cette chaise-haute est l’un de mes coups de coeur, je ne l’ai pas achetée parce que je possède déjà une chaise-haute Peg Pérego dont je suis très satisfaite, mais aussi à cause de son prix très onéreux.

*Produits non offerts

Laisser un commentaire