moucher

Comment moucher Bébé ?

Pendant notre séjour à la maternité, comme tous jeunes parents, mon mari et moi avons appris à donner le bain à Bébé Chou, mais aussi à lui faire ses soins, tels que le nettoyage des yeux, du nez, des oreilles et du cordon ombilical. Pour le soin du nez, la puéricultrice nous a dit de prendre un petit morceau de coton, de le faire rouler entre nos mains jusqu’à former un boudin, puis de l’imbiber de sérum physiologique. Nous avons ensuite passé un côté du boudin dans la narine gauche de Bébé Chou, puis l’autre côté dans la narine droite. Nous avons répété cette opération après chaque bain donné à Bébé Chou. Souvent, ça le faisait éternuer et lui permettait donc de se moucher. De retour à la maison, nous avons continué à utiliser cette méthode, à laquelle Bébé Chou commençait à s’habituer.

Le premier rhume

Mais voilà, quand il a attrapé son premier rhume à l’âge de cinq mois, un simple morceau de coton imbibé de sérum physiologique s’est avéré complètement inefficace pour l’aider à surmonter son infection. Notre médecin traitant m’a conseillé de mettre Bébé Chou sur le côté et de presser une demi-dosette de sérum physiologique dans sa narine. Je ne devrais pas m’inquiéter si j’avais l’impression que Bébé Chou buvait la tasse. Le sérum ressortirait par la narine opposée et il ne me resterait plus qu’à moucher Bébé Chou. En pratique, ça n’a pas été facile de mettre Bébé Chou sur le côté, tout en lui tenant la tête et en insérant le sérum physiologique. Le mouche-bébé par aspiration que j’avais commandé à la fin de ma grossesse ne nous a pas été d’une grande aide non plus. L’emballage indiquait que ce mouche-bébé était utilisable dès la naissance, mais en réalité, son embout n’était pas adapté aux toutes petites narines d’un bébé de cinq mois. Je n’ai jamais pu moucher Bébé Chou, qui gesticulait dans tous les sens et se demandait à quoi pouvait bien servir cet objet. Mon mouche-bébé manuel est donc retourné dans une boîte.

Mon acquisition du mouche-bébé Tomydoo de Tomyka

Suite à notre mauvaise expérience avec le mouche-bébé manuel, j’ai demandé à ma généraliste si je pouvais acheter un mouche-bébé électrique. Je craignais que ça soit mauvais pour les vaisseaux du nez de Bébé Chou. Elle m’a répondu que ça ne posait aucun problème et qu’il fallait que je choisisse le mouche-bébé qui me convenait le mieux. Après quelques recherches, mon choix s’est porté sur le mouche-bébé Tomydoo de Tomyka.

Ce mouche-bébé, qui coûte une trentaine d’euros environ, fonctionne avec deux pile LR6. Dans les magasins de puériculture, il est commercialisé par Béaba. Ce mouche-bébé, grâce à ses trois embouts taillés différemment, s’utilise dès la naissance. Deux joints et une pochette pour ranger le mouche-bébé sont aussi fournis. Tomydoo est très simple d’utilisation puisqu’il ne se compose que d’un interrupteur permettant de le mettre en marche ou de l’arrêter. Une fois démonté, il est très facile à nettoyer avec de l’eau chaude.

Lors des premières utilisations, Bébé Chou était âgé d’environ six mois et semblait terrifié par le bruit. Il bougeait tellement qu’il était quasiment impossible de le moucher. Quelques semaines plus tard, âgé de huit mois et demi, Bébé Chou a eu une rhinite. Son nez coulait beaucoup et il respirait très difficilement la nuit. J’ai donc eu plus souvent recours au mouche-bébé électrique que d’habitude. Au fil des jours, j’ai constaté que la crainte de Bébé Chou s’était envolée. J’ai fait cette découverte en lui proposant de le moucher en position assise. Très intrigué et très intéressé par ce qui se passait entre son nez et le mouche-bébé, il n’a plus eu peur du mouche-bébé et cherchait même à l’attraper pour jouer avec lui !

Mon bilan personnel

Suite à ma découverte du mouche-bébé électrique Tomydoo de Tomyka et à son adoption par Bébé Chou, je n’ai jamais retenté d’utiliser le mouche-bébé manuel. Je ne regrette pas cet achat qui me semble indispensable, surtout en période de rhume. Il aide Bébé Chou à mieux respirer et à surmonter son infection. Il est simple d’utilisation et d’entretien, ce qui n’est pas négligeable. :) En revanche, en cas de sécrétions nasales collées, le mouche-bébé ne me semble pas toujours très efficace. J’utilise alors un coton-tige sécurisé imbibé de sérum physiologique pour nettoyer le nez de Bébé Chou.

mouche-bebe photos

*Produit non offert

Laisser un commentaire