photo pbs allaitement

Les remèdes aux petits problèmes de l’allaitement

Une fois l’allaitement maternel bien en place, il nous est arrivé à Bébé Chou et à moi de rencontrer quelques problèmes, mais nous avons trouvé des solutions pour les atténuer ou en venir à bout. 

Le RGO (reflux gastro-œsophagien) de Bébé Chou

Le RGO se manifeste par des régurgitations ou des vomissements, principalement après un repas liquide ou un changement de position. Il est fréquent chez les bébés allaités au sein ou au biberon et est généralement sans gravité. Plus d’informations ici.

A peine venu au monde, Bébé Chou a commencé à souffrir de régurgitations. Ces dernières ont continué pendant des semaines, le plus souvent juste après la tétée. Souvent, il pleurait fort quand il avait fini de téter et je comprenais que la régurgitation n’était pas loin. Je l’ai changé bien des fois de vêtements suite à ces reflux ! Je m’inquiétais de le voir régurgiter si souvent et en quantité. Heureusement, notre généraliste m’a rassurée et m’a donné plusieurs conseils pour essayer de soulager Bébé Chou. Elle m’a tout d’abord expliqué que tous les bébés régurgitaient depuis la nuit des temps, mais qu’ils ne renvoyaient jamais tout ce qu’ils avaient ingéré. D’ailleurs, c’est vrai que je n’avais pas de souci à me faire de ce côté-là : Bébé Chou était loin d’être rachitique ! :) Ensuite, elle lui a prescrit du Gaviscon, à lui donner après la tétée jusqu’à ce qu’il y ait une amélioration, et un soluté de réhydratation. gaviscon-nourrisson-150mlElle m’a aussi conseillé de tenir Bébé Chou bien droit dans mes bras pendant une bonne vingtaine de minutes au moment du rot. J’ai essayé, mais Bébé Chou pesait son petit poids bien avant les 20 minutes… Ça n’a pas toujours été facile de lui faire prendre le Gaviscon à la pipette et, à défaut d’avoir éradiqué le problème, ça a bien soulagé Bébé Chou. Le soluté de réhydratation, quant à lui, passait plutôt bien en petites quantités. Il se présente sous forme de sachets à diluer dans 200 ml d’eau minérale. Ses régurgitations ont définitivement pris fin lorsque nous avons commencé la diversification, à ses 5 mois.

La baisse de lactation, le blocage d’un canal lactifère et les crevasses de Maman

Passés les engorgements de la mise en route de l’allaitement (je vous en ai parlé ici), j’ai rencontré d’autres petits soucis qui se sont résolus très vite.

tisanes allaitement weledaAprès plusieurs semaines d’allaitement, j’ai connu une baisse de lactation. Sur les conseils de ma sage-femme, j’ai bu davantage d’eau minérale, ainsi que des tisanes d’allaitement à base de fenouil et d’anis pour stimuler ma production de lait. Le fenouil et l’anis sont des plantes galactogènes (= favorisant la lactation). Les tisanes d’allaitement commercialisées par Weleda sont bonnes et assez efficaces. J’ai aussi eu recours au tire-lait électrique à double pompage. Tirer son lait des deux côtés en même temps permet d’augmenter la production de lait plus rapidement qu’en tirant son lait d’un côté puis de l’autre. Avec une ordonnance, la location du tire-lait est prise en charge par la Sécurité Sociale. Grâce aux conseils de ma sage-femme et en évitant le stress, tout a fini par rentrer dans l’ordre.

guide allaitement maternelUn matin, alors que l’allaitement avait commencé depuis plusieurs semaines, j’ai remarqué qu’un côté de ma poitrine était rouge, dur et douloureux. J’ai serré les dents pendant toute la tétée du côté endolori. Le moindre mouvement de Bébé Chou intensifiait ma douleur. Une fois la tétée terminée, j’avais toujours mal. J’ai donc ressorti Le guide de l’allaitement maternel de l’inpes (téléchargeable ici) que ma sage-femme m’avait donné pendant les cours de préparation à l’accouchement pour essayer de trouver la cause et surtout une solution à mon problème. Je n’avais ni fièvre, ni courbatures, mais le reste de mes symptômes ressemblait fort à une mastite. Alors j’ai suivi les conseils de mon petit guide qui indiquait que la situation devait s’améliorer en 24 à 48H. J’ai tiré mon lait, continué à faire téter Bébé Chou des 2 côtés et pris du Paracétamol pendant 24H. Le lendemain, tout était rentré dans l’ordre ! 

pommade castor equiQuant à mes crevasses, elles sont survenues lorsque Bébé Chou avait environ 6 mois et se faisait les gencives pendant la tétée. Les tétées étaient devenues très douloureuses et il arrivait qu’il y ait de petits saignements juste après. J’ai fini par consulter mon médecin traitant. Ma généraliste a mis ça sur le compte d’une baisse de lactation (encore !) et m’a donc conseillé de bien m’hydrater. Elle m’a aussi prescrit de la pommade au Castor equi. Cette pommade a été très très efficace. Aussitôt appliquée, je ne sentais plus la douleur. Elle m’a permis de cicatriser très rapidement et de retrouver un allaitement indolore. :)

Laisser un commentaire